Make your own free website on Tripod.com
 
[fredemmanuel@hotmail.com]


INTERETS
akhenaton
livres
disques
cinema
photo
startrek
télé
zanskar
[ CE QUE J'AIME BIEN LIRE ]

  • Clive Cussler
  • l'incroyable secret Clive Cussler est né en 1931. Il collectionne des voitures anciennes et est un découvreur d'épaves sous-marines. Il est président de la NUMA (National Underwater and Marine Agency), l'Agence nationale maritime et sous-marine, que l'on retrouve dans ses oeuvres. Fort de ses compétences, Clive Cussler a donc "enfanté" Dirk Pitt, une sorte de James Bond, de McGyver ou d'Indiana Jones sous-marin, personnage attachant, à mi-chemin entre le chercheur, l'aventurier et l'agent-secret.

    Le fil conducteur est bien rodé: à partir d'un événement scientifique sur lequel il travaille, Dirk Pitt se voit mêlé à des aventures folles où il se retrouve à sauver le Président des Etats-Unis ou... le monde, tout simplement.

    Les histoires de Clive Cussler sont d'une originalité déconcertante, à la limite de l'invraissemblance: retrouver un vieux traité dans lequel le Royaune-Uni offrait le Canada aux USA (L'Incroyable Secret), empêcher que les ouvrages retrouvés (!) de la mythique bibliothèque d'Alexandrie ne tombent entre les mains d'une famille de terroristes (Trésor), arrêter une famille de neo-nazis qui veulent crééer un raz-de-maréé gigantesque en découpant une partie de la banquise (Atlantide)... Et le personnage est manichéen: Dirk Pitt, selon l'expression consacrée, défend la veuve et l'orphelin. Cependant Clive Cussler arrive à nous séduire, à nous embarquer dans ces aventures rocambolesques, non dénuées d'humour. Et quand on lit Cussler, on *est* Dirk Pitt, on *est* aux commandes d'un sous-marin ou d'un hydravion. Et puis, grâce à trois "gimmicks" qui caractérisent ses livres, Cussler a réussi à créer une sorte d'intimité entre lui et nous. Le premier, l'espace temps: l'histoire se passe toujours dans un futur proche. Par exemple, un livre écrit en 1992 se passe en 1996. Le deuxième, la référence temporelle: toute histoire commence par un événement qui a eu lieu des années ou des siècles plus tôt. Le but du jeu: trouver le lien ! Le dernier: comme Hitchcok ou Truffaut dans leurs films, Cussler apparait toujours dans ses livres. Là aussi, c'est un jeu entre l'auteur et le lecteur "initié": à quel moment et dans la peau de quel personnage va-t-il apparaître ? Et cette intimité fait qu'on s'attache aux personnages et qu'on attend toujours avec impatience le prochain Cussler !

    • Ouvrages de la série "Les Aventures de Dirk Pitt"

        L'incroyable secret (Night Probe)
        Panique à la Maison Blanche (Deep Six)
        Cyclope (Cyclops)
        Trésor (Treasure)
        Dragon
        Sahara
        Vixen 03
        Renflouez le Titanic (Raise the Titanic)
        Vortex (Pacific Vortex)
        Iceberg
        Mayday ! (The Mediterranean Caper)
        L'Or des Incas (Inca Gold)
        Onde de Choc (Shock Wave)
        Raz -de-Marée (Flood Tide)
        Atlantide (Atlantis Found)
        Valhalla (Valhalla Rising)
        Odysée (Trojan Odyssey)

        Black Wind (non encore paru en France, écrit en collaboration avec Dirk Cussler, le fils de Clive. Ce qui laisse penser à un passage de relais au fiston)
        Treasure of Khan (non encore paru en France)

    • Ouvrages de la série "Les Fichiers de la NUMA", écrits en collaboration avec Paul Kemprecos et dont le héros est Kurt Austin, que je qualifierais de "fils spirituel" de Dirk Pitt.
      A noter un gimmik dans cette série: Austin croise toujours Pïtt dans les couloirs de la NUMA.

        Serpent (Snake)
        L'or bleu (Blue Gold)
        Glace de Feu (Fire Ice)
        Mort Blanche (White Death)
        A la recherche de la Cité Perdue (Lost City)

        Polar Shift (non encore paru en France) The Navigator (non encore paru en France)

    • Ouvrages de la série "Oregon Files", écrits en collaboration avec Craig Dirgo et dont le héros est Juan Cabrillo

        Boudha (Golden Buddha)
        Pierre Sacrée (Sacred Stone)

        Dark Wind (non encore paru en France)
        Skeleton Coast (non encore paru en France)

    • Autres ouvrages de Clive Cussler
        Chasseur d'Epaves (The Sea Hunters), écrit en collaboration avec Craig Dirgo
        The Sea Hunters II (non encore paru en France)
    Sahara Bien que le thème des aventures s'y prête fortement, il n'y avait qu'une seule tentative d'adaptation de Clive Cussler au cinéma. En 1980, Jerry Jameson a adpaté "Raise the Titanic", avec Richard Jordan dans le rôle de Dirk Pitt, Jason Robards dans le rôle de l'Amiral Sandecker et Michael Emmet Walsh dans celui d'Al Giordino. Le film a été diffusé en France sur "M6", un dimanche soir, il y a quelques années. On ne peut pas dire que le résultat ait été concluant. Dommage !

    Plus récemment, une adaptation de "Sahara" a été réalisée par Breck Eisner, avec Mattew McConaughey dans le rôle de Dirk Pitt, Pénélope Cruz dans celui d'Eva Rojas, Al Giordino étant interprété par Steve Zahn et l'amiral Sandecker par William H. Macy. Le film est sorti aux Etats-Unis le 8 avril 2005 et en France 2 mois plus tard, le 8 juin. Il est à noter que Clive Cussler devait co-produire du film avant de jeter l'éponge et que sa a propre fille, Dayna Cusssler, joue un rôle dans le film.

    (à droite, l'affiche de la version US du film)

  • Arthur W. Upfield
  • sinister stones Bien qu'il soit aussi l'auteur (entre autres) de The Great Melbourne Cup Mystery, un livre dont l'action se situe dans le milieu des courses de chevaux, Arthur W. Upfield (1888-1964) est surtout connu pour la série des Bony. Né en Angleterre, Upfield débarque en Australie à l'âge de 19 ans. Fasciné par ce pays, il parcourt le bush australien, y exerçant les métiers les plus divers. Lorsqu'il décide d'écrire, il s'inspire alors de la vie d'un métis qu'il avait connu auparavant: fils d'un colon blanc et d'une aborigène, l'homme était employé dans la police du Queensland. Upfield en fait l'inspecteur Napoleon Bonaparte, alias Bony.

    Bony, c'est l'homme des causes perdues, celui à qui on fait appel lorsque les méthodes traditionnelles de la police échouent. Tiraillé entre ses 2 origines, seul Bony possède à la fois l'oeil de l'aborigène pour lire entre les "lignes des pages du grand livre de la brousse" et la culture occidentale reçue pour en extirper les indices. Son arme favorite: la patience. Avec Bony, une enquête peut durer une semaine ou... une année. Son unique défaut: l'orgueil. "Sang-mêlé" aux yeux bleus, Bony doit en effet prouver à l'Australie blanche qu'il faut aussi compter avec les métis et les noirs. Aussi ne manque-t-il pas une occasion de rappeler qu'il n'a jamais connu d'échec.

    Mais si l'on se rappelle qu'Upfield écrit ses livres dans les années 30-60, l'orgueil de ce métis qui porte le même nom d'un empereur prend alors les accents d'un superbe hymne à l'antiracisme, un pied-de-nez de l'anglais Arthur Upfield à l'Histoire (en général) et à ses compatriotes apartheidistes de Rhodesie et d'Afrique du Sud (en particulier). Car, il est évident qu'Upfield aime ces peuples du bush qu'il sait si bien décrire. Lire un "Bony", ce n'est pas uniquement suivre une captivante enquête policière, c'est aussi faire un voyage ethnologique chez les aborigènes australiens, une plongée en apnée dans un univers de tribus aux lois ancestrales, de sorciers, de dieux serpents et de légendes...

    Arthur Upfield est édité en France chez 10-18, dans la collection "Grands Détectives".

    L'homme des deux tribus (The man of two tribes)
    La mort d'un lac (Death of a lake)
    L'empreinte du diable (The devil's steps)
    La loi de la tribu (The will of the tribe)
    Mort d'un trimardeur (Death of a swagman)
    Sinistres augures (Sinister stones)
    L'os est pointé (The bon e is pointed)
    Pas de traces dans le bush (No footprints in the bush)
    Les sables de Windee (The sands of Windee)
    La branche coupée (The torn branch)
    Le monstre du lac Frome (The lake Frome monster)
    Du crime au bourreau (Journey of a hangman)
    Les veuves de Broome (The widows of Broome)
    Des ailes au-dessus du Diamantina (Wings above the Diamantina)
    Le retour du broussard (The bushman who came back)
    Bony et le sauvage blanc (Bony and the white savage)
    Le meurtre est secondaire (Murder must wait)
    Chausse-trappe (The new shoe)
    Crime au sommet (The mountain has a secret)
    Le business de M. Jelly (The Jelly's business)
    Un vent du diable (Winds of evil)
    Le méandre du Fou (Madman's bend)
    La maison maléfique (Venom house)
    Le récif aux espadons (The mystery Swordfish reef)
    Un écrivain mord la poussière (An author bites the dust)
    Bony et la bande à Kelly (Bony and the Kelly gang)
    Les vieux garçons de Broken Hill (The bachelors of Broken Hill)
    Le prophète du temps (The battling prophet) [*]

  • ouvrage(s) de la série des Bony, non paru(s) en français:
      The barrakee mystery
  • autres ouvrages d'Arthur Upfield:
      The house of Cain
      The beach of atonement
      The Breakaway house
      A royal abduction
      Gripped by Drought
      The great Melbourne Cup Mystery
  • Bien que diffusée en France sur la chaine du réseau cablé "Série Club", la série est quasimment inconnue. Pourtant les aventures de Bony ont été adpatées à la télévision, sous le nom de... "Boney", avec l'acteur James Laurenson dans le rôle de Napoleon Bonaparte. Entre 1972 et 1973, 26 épisodes ont été tournés.
    [*] Avec un bandeau jaune en première de couverture, les éditions 10-18 présentent Le prophète du temps (The battling prophet) comme la dernère enquête de Bony. On pourrait donc penser qu'après s'être battu contre l'establishment et les services secrets hongrois et australiens pour découvrir l'assassin de Ben Wickham, Bony aura pris une retraite bien méritée au fin fond du bush qui l'a vu naître, et où il pourra s'adonner à son jeu de patience favori: la pêche. Cependant, Le prophète du temps a été écrit en 1956, bien avant Le monstre du lac Frome (1964) et surtout bien après The barrakee mystery écrit en 1929 ! Doit-on en déduire que les éditions 10-18 n'ont pas l'intention de nous traduire (et nous offrir) cette aventure de Bony, la seule non parue en France ?

  • Lilian Jackson Braun
  • the cat who... Au risque de passer pour un vilain macho, je n'ai aucun complexe à avouer que je n'aime pas les polars écrits par des femmes. Agatha Christie et Lilian Jackson Braun sont les exceptions qui confirment la règle.

    Née en 1916, Lilian Jackson Braun a été journaliste avant de prendre sa retraite. Elle publiait alors des nouvelles dans le fameux The Ellery Queen's Magazine. C'est en 1966, qu'elle écrit les premiers livres de la série qui met en scène Jim Qwilleran et ses chats-detectives. Malgré le succès, elle interrompt la série au bout du 3ème pour la reprendre en... 1986, à 70 ans !

    Journaliste, célibataire endurci après un mariage raté, Jim Qwilleran adopte deux chats siamois (Kao K'o Kung dit Koko et Yom-Yom) et hérite d'une fortune colossale qui fait de lui l'homme le plus riche du Comté de Moose, "à 600 kilomètres au nord de partout". Auteur d'une chronique pour le journal local, Qwilleran est alerté par le comportement de ses chats sur des faits qui ne sont pas aussi anodins qu'ils en ont l'air. C'est toujours grâce au flair de Koko qu'un banal accident s'avère être en fait un crime presque parfait. C'est souvent Yom-Yom qui, joueuse, déniche sous les meubles des objets qui deviennent des indices importants.

    Ce qu'on aime chez Lilian Jackson Braun, ce sont tous ses personnages récurents que l'on retrouve au fil des livres et des meurtres, dans cette petite ville de Pickax pas si paisible que ça: Amanda Goodwinter (la râleuse de service), Arch Riker (l'ami de toujours), Polly Duncan (la confidente), Homer Tibbitt (la mémoire vivante de Pickax). Cependant, un détail me laisse perplexe: quand Qwilleran crie "Lecture", Koko et Yom-Yom accourent pour une séance de lecture à voix haute. J'ai essayé avec le gros Stan: ça ne marche pas !

    Lilian Jackson Braun est éditée en France chez 10-18, dans la collection "Grands Détectives". Si vous ne connaissez pas encore, je vous conseille de commencer par "Le chat qui lisait à l'envers" (the cat who could read backwards): c'est l'origine de la série, celui dans lequel Qwilleran adopte Koko.

    Le Chat qui lisait à l'envers (The cat who could read backwards)
    Le Chat qui mangeait de la laine (The cat who ate danish Modern)
    Le Chat qui aimait la brocante (The Cat who turned on and off)
    Le Chat qui voyait rouge (The Cat who saw red)
    Le Chat qui jouait Brahms (The Cat who played Brahms)
    Le Chat qui jouait au postier (The Cat who played Post Office)
    Le Chat qui connaissait Shakespeare (The Cat who knew Shakespeare)
    Le Chat qui sniffait de la colle (The Cat who sniffed glue)
    Le chat qui inspectait le sous-sol (The Cat who went underground)
    Le Chat qui parlait aux fantomes (The Cat who talked to the ghost)
    Le chat qui vivait haut (The Cat who lived high)
    Le Chat qui connaissait un cardinal (The Cat who knew a cardinal)
    Le Chat qui déplaçait les montagnes (The Cat who moved to a mountain)
    Le Chat qui n'était pas là (The Cat who wasn't there)
    Le Chat qui allait au placard (The Cat who went into the closet)
    Le Chat qui jouait aux dominos (The Cat who come to Breakfast)
    Le Chat qui donnait un coup de sifflet (The Cat who blew the whistle)
    Le Chat qui disait Cheese (The cat who said Cheese)
    Le Chat qui flairait une piste (The Cat who tailed a thief)
    Le Chat qui racontait des histoires (The Cat who had 14 tails)
    Le chat qui parlait aux oiseaux (The Cat who sang for the birds)
    Le Chat qui regardait les étoiles (The Cat who saw stars)
    Le Chat qui volait une banque (The Cat who robbed a bank)
    Le Chat qui flairait l'embrouille (The Cat who smelled a rat)
    Le Chat qui remontait la rivière (The Cat who went up to the creek)
    Le Chat qui cassait la baraque (The Cat Who Brought Down the House)
    Le Chat qui parlait dindon (The Cat Who Talked Turkey)
    Le Chat qui jetait des peaux de banane (The Cat Who Went Bananas)
    Le Chat qui faisait la bombe (The cat who dropped a bombshell)
    Le Chat qui avait un don (The Cat Who Had 60 Whiskers)
  • ouvrage(s) non paru(s) en français:
      The Cat Who Smelled Smoke
  • San Antonio
  • Que dire de San Antonio qui n'ait pas été déjà dit, tant l'auteur Frédéric Dard et le personnage sont connus.
    Comme sa mère Félicie, j'aurais tendance à regretter que le "flic le plus célèbre de France" n'ait pas épousé Marie-Marie (au fait, où est-elle passée ?). Mais après tout, c'est mieux ainsi, les "copines" de Sana ayant une forte propension à trépasser de mort violente ! A occire ainsi toutes ces femmes, j'ai bien peur que Frédéric Dard ne soit un peu misogyne !

    San-Antonio est édité chez Fleuve Noir (174 ouvrages parus).

    6 juin 2002: San-A, Béru, La "Pine", Blanc, la "Musaraigne", Féloche (et tous les autres) sont, ce soir, orphelins. Aujourd'hui, Frédéric Dard a tiré sa révérence en décidant de manger les pissenlits par la racine. Salut l'artiste !
    Aujourd'hui, le fils de Frédéric Dard a repris le flambeau et la saga "San-A" continue. Mais bon..., c'est pas pareil !

    A ma connaissance, 3 "San-A" ont été portés à l'écran: "Sale temps pour les mouches" (en 1966) et "Béru et ces dames" (en 1968) ont été réalisés par Guy Lefranc, avec Gérard Barray (San-Antonio), Jean Richard (Béru) et Paul Préboist (Pinaud). Le troisième ("San-Antonio ne pense qu'à ça") a été tourné par Joel Séria en 1981, avec Philippe Gasté (San-A), Pierre Doris (Béru) et Hubert Deschamps (Pinuche)

  • Picotin
  • picotin Avec, "Alex, le petit aviateur", Picotin le petit âne fut l'un des mes premiers livres quand j'étais gamin. Je me souviens que je pleurais quand Picotin se faisait battre par le vilain méchant meunier. C'est avec une grande émotion que j'ai retrouvé le livre chez mes parents dernièrement. Aujourd'hui il figure en bonne place dans ma bibliothèque.

    "Les Aventures de Picotin" étaient éditées chez Hachette.